Les Cinq secrets du désert (1943) de Billy Wilder

Publié le par Plume231

Pour son deuxième film, un mélodrame de guerre, Wilder va encore utiliser le thème du déguisement et de l'usurpation d'identité mais cette fois à des fins dramatiques.

J.J. Bramble (Franchot Tone), capitaine de l'armée britannique, est le seul survivant d'une attaque de blindés en Afrique du Nord. Il traverse péniblement le désert pour attérir dans un hôtel où il devance de peu l'Africakorps du maréchal Rommel (Erich Von Stroheim) qui vient de faire subir une terrible défaite à l'armée britannique. Pour sauver sa vie, Bramble décide de se faire passer pour un des serveurs de l'hôtel qui a été tué lors d'un bombardement. Quand Rommel arrive, l'officier britannique ne tarde pas à découvrir que la personne dont il a usurpé l'identité n'est autre qu'un agent allemand. Tout en évitant de révéler sa véritable identité, Bramble va tenter de soutirer au maréchal les lieux où ce dernier a fait cacher ses dépôts de munitions... .

Initialement le réalisateur souhaitait Cary Grant dans le rôle principal. Celui-ci étant indisponible il dût se contenter de Franchot Tone (qui cela dit s'en sort très bien!). Mais c'est surtout la performance magistrale d'Erich Von Stroheim dans le rôle du "Renard du désert" qui mérite d'être soulignée. Il incarne un Rommel dur, froid et arrogant mais d'un honneur sans faille comme le montre les scènes où Mouche (Anne Baxter), une française qui fait partie du personnel de l'hôtel, lui demande de l'aide pour faire libérer son frère prisonnier dans un camp de concentration. Au lieu d'exploiter la crédulité de la française, comme le fera un de ses officiers subalternes, Rommel lui donne au contraire des conseils pertinents. Même si c'est un des films les moins connus de son réalisateur, "Les Cinq Secrets du désert" est un excellent film où l'élégance visuelle de la réalisation et l'habilité du scénario font des merveilles.



Publié dans Films des années 40

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

2011 Stanley Cup jerseys 08/06/2011 04:27

2011 Stanley Cup jerseysEveryone to buy their own big popular classical types, expenditure system! Depression season, who would cap tight purse, don't sell old clothing than imagined practical durability good good. Clothing circle always you, but his effort, for example, as long as we would be more beneficial.
This quarter money and advertising new packaging and printing, don't in the city. No matter what "the oldest type, even such neverfull remedying ship" street bags, nor did he a spring flower series of position.

nhl jerseys 27/05/2011 05:13

nhl jerseysTraditional uniform defeated but thoroughly single model style changes, this is a professional athlete becomes the first to use the history of your own customized sports products.